Documents Terramie

Ces documents sont des éléments d'information sur le jardin thérapeutique, la liste n'est pas exhaustive.

"Les espaces verts favorisent la bonne santé mentale sur la durée", par Victoria Belz

Le 9 janvier 2014, le Huffington Post.fr a publié l'article de Victoria Belz, faisant état des résultats d'une recherche menée dans une université anglaise, démontrant qu'il existe bien un lien entre la santé mentale et la proximité entre le lieu de vie et un espace vert. 

En résumé : 

Sur 1000 participants et sur 5 ans, la santé mentale du groupe qui est passé d'une zone urbaine à une zone verte s'est nettement améliorée, alors que la santé mentale du groupe passant d'une zone verte d'habitation à une zone urbaine a progressivement diminuée pour chuter ensuite nettement après plusieurs années. 

Le manque de contact avec la nature n'est touterfois pas le seul facteur de la baisse de la bonne santé mentale, les facteurs de stress comme l'emploi ou l'éducation ont montré leur rôle dans l'étude. 

Cet article est disponible

"Les espaces verts augmenteraient le bien-être, selon des chercheurs britanniques", par Matthieu Carlier

Publié le 23 avril 2013, sur Huffington post.fr, cet article de Matthieu Carlier montre comment des chercheurs de l'université d'Exeter au Royaume-Uni ont prouvé que l'homme avait un besoin vital de verdure. 

En résumé : 

L'objet de l'étude était de savoir si les citadins sont plus heureux lorsqu'ils vivent près d'un espace vert. 

Par une analyse de l'évolution des sondages sur le bien-être de la population nationale, ils ont mis en évidence la corrélation entre la proximité d'un espace vert et le bien-être du ménage. 

Cette découverte chiffrée et mesurée pourrait bien avoir un impact majeur sur les aménagements urbains et les projets urbanistes. 

Cet article est disponible : 

Retrouvez l'étude publiée dans la revue Psychological science

« Les activités non médicamenteuses, médiations au service du mieux-être des résidents fragilisés » d’Eric Castelnau 

Publié le 24 novembre 2016 sur SilverEco.fr, cet article a été écrit par Eric Castelnau, fondateur de Culture et compagnie, société de prise en charge de séniors ou de cadres sur leurs lieux de vie ou de travail. 

En résumé

Pour les malades d'Alzheimer, la joie de vivre et l'agileté intellectuelle peuvent être maintenues par une stimulation des 5 sens, abordé à travers des ateliers de thérapie non-médicamenteuse. Ces ateliers apaisent les tensions, diminuent l'agressivité pour mieux donner accès à de petits plaisirs. 

Parmi les techniques non médicamenteuses, reconnues et utilisables en EHPAD, on compte : 

  • Le toucher massage
  • La danse thérapie
  • La zoothérapie
  • La clown-thérapie
  • L'hortithérapie
  • Le Taï-Chi ou le Qi Gong
  • Le Yoga assis
  • La réflexologie
  • La sophrologie
  • L'art-thérapie
  • La musico-thérapie
  • La théâtre thérapie

Retrouvez les détails de chacune de ces thérapies non médicamenteuses : 

- Directement sur le site 

- téléchargeable en pdf