Le sapin

Publié le 12 janvier 2018

Le sapin

forêt de sapins
Une forêt de sapins

« Mon beau sapin, roi des forêts »… bien de saison, le sapin est tout un symbole : il garde comme un trésor l’odeur, la lumière, la beauté des jours de fête. Froid et piquant… on l’aime tellement !

Les différentes espèces de sapin

De la famille des pinacées, les sapins sont très nombreux. Sapin blanc, Nordmann, sapin de Vancouver, de Sibérie, Douglas… on les retrouve dans toutes les montagnes de l’hémisphère Nord, sous le genre Abies. Parfois, son très proche cousin Picea, comme l’épicéa, est communément assimilé au sapin. Les cèdres en sont également de proches cousins.

Les sapins apprécient les zones montagneuses de tout l’hémisphère nord : Nord des Etats-Unis, Canada, Europe centrale, pays baltes et pays nordiques, Sibérie…

Le sapin dans nos traditions…

Le sapin n’a pas attendu Noël pour faire partie de nos traditions ! Selon les mythologies et les cultures, le sapin est mystérieux - tradition celte-, ou fort – Grèce antique -. Il représente aussi l’espoir, l’élévation spirituelle ou encore le temps qui passe.

Du côté du soin, Il est surtout connu pour ses vertus bienfaisantes pour les voies respiratoires : le miel de sapin est notamment un excellent anti-inflammatoire, et antiseptique : c’est un incontournable de la tisane ou du grog d’hiver !

… et le fameux sapin de Noël !

Avez-vous bien placé vos souliers sous le sapin ? La tradition du sapin de Noël serait née en Alsace-Lorraine au XVIIe siècle. Auparavant, pour Noël, chaque région décorait son intérieur de végétaux très divers, suivant leur signification : houx, gui, aubépine, laurier… certains sont restés dans nos décorations traditionnelles.

La tradition s’est peu à peu répandue dans les pays germaniques, scandinaves et saxons, dans les cultures chrétiennes : depuis le Moyen-Age, les maisons chrétiennes décoraient déjà des arbres de Noël. Il semblerait également que les celtes associaient depuis longtemps l’épicéa à leurs rites du solstice d’hiver, pour sa symbolique de l’enfantement.

Nordmann ou Epicéa ? tous les ans s’ouvre le débat sur l’espèce qui aura le privilège de devenir notre beau sapin de Noël. Le premier a une odeur délicieuse, mais perd ses épines dès lors qu’on l’installe en intérieur, le deuxième est moins odorant, mais à l’avantage de bien supporter la chaleur de la maison.

Mais au fait, pourquoi installer son sapin en intérieur ?

Ecolo, le sapin de Noël ?

Ce qu’on aime, c’est surtout avoir l’arbre dans notre maison, pour sa belle odeur, pour sa verdure… Qu’ils soient en pot ou coupés, les sapins naturels restent préférés dans les foyers français.

Le saviez-vous : le sapin naturel, même coupé, reste plus écologique que les sapins artificiels, avec un impact environnemental moindre. Il est le plus souvent issu de sapinières nationales, absorbe du CO2, et, coupé, est biodégradable. En revanche, le sapin synthétique est fabriqué à partir de matériaux non renouvelables et de métaux lourds. Il est le plus souvent fabriqué en Asie, pour être revendu partout dans le monde.

L’impact environnemental du sapin synthétique est beaucoup plus grand que celui du sapin naturel ! Et le fait de ne pas en racheter tous les ans ne change rien : il faudrait le garder plus de 20 ans pour que l’impact sur le climat s’équilibre entre les deux.

Avec un impact moindre, il vaut mieux privilégier un sapin en pot : vivant, vous pourrez le garder, une fois les fêtes finies, sur un balcon, sous une véranda. En intérieur, tenez-le loin des sources de chaleur, et arrosez-le souvent. En extérieur, pensez à le rempoter au printemps… et pourquoi ne pas le planter dans le jardin ? Chaque année, vous pourrez profiter d’une belle décoration extérieure.

Et si vous utilisiez vos autres essences ? Rien n’oblige à choisir un sapin pour les fêtes ! Rendez le jardin féérique avec de magnifiques arbres de Noël : le moment de la décoration peut être en lui-même un beau moment de partage, au grand air.

Voilà une belle idée au jardin de vie : en institution médicalisée, en hôpital ou en EHPAD, sortir pour décorer le sapin peut être une activité stimulante et pleine de joie. Et sortir un petit peu tous les jours pour aller l’admirer est un bel objectif de balade ! 

< Retour aux articles la santé au jardin