Les saisons, notre vraie nature

Publié le 02 mars 2018

Les saisons, notre vraie nature

des perces-neige
Des perce-neige

Brrr… qu’il fait froid ! et dire que dans quelques mois, nous aurons peut-être beaucoup trop chaud… D’hiver en été, du printemps à l’automne, les saisons rythment nos vies et nous relient à la nature. Prenons-les du bon côté, les saisons sont notre vraie nature.

Que l’on préfère l’été pour son soleil, l’automne pour ses couleurs, l’hiver pour sa neige ou le printemps pour son vert tendre, toutes les saisons ont du bon, pour la nature comme pour nous. De manière consciente ou non, elles jouent sur nos humeurs et nos petits bonheurs, et elles ont un lien direct avec notre corps. Elles nous rappellent que nous sommes liés à la nature.

Ce que nous évoquent les saisons

Nous avons tous une histoire particulière avec les saisons. On peut apprécier l’été pour ses grandes vacances et ses soirées animées, l’automne pour ses après-midis pluvieuses à bouquiner, le printemps et ses balades, l’hiver pour les bonhommes de neige… quelque soit notre vécu, il y a du bon et du mauvais dans chaque saison, qui peut influencer l’humeur : autant voir le bon côté des choses !

Les saisons jouent un rôle pour la nature comme pour nous, il faut savoir en profiter. La nature nous influence, et c’est une source de bien-être.

Notre corps au fil des saisons

Le corps humain est particulièrement sensible aux changements de saisons. Il devra s’adapter, de saison en saison, aux nouvelles conditions dans lequel il vit : froid ou chaud, humidité et sécheresse, pollens et ions… le corps en est tout secoué ! Tout comme elles rythment la nature, les saisons rythment le corps.

Stockage des nutriments, production des hormones, stimulation des défenses immunitaires… chaque saison a son rôle et joue sur les fonctions physiologiques. Et ça joue aussi sur l’humeur !

L’hiver est connu pour être une saison plutôt risquée, et non, ce n’est pas seulement parce que vous risquez d’oublier votre écharpe. Pendant l’hiver, notre corps connait une baisse des défenses immunitaires, et se fatigue davantage pour lutter contre les conditions : notre corps nous rappelle que l’hiver, c’est fait pour se reposer. Ce qui vaut pour la nature vaut aussi pour nous.

C’est aussi le moment de l’année où l’on sera le moins exposé aux rayons du soleil, et ça, ça donne franchement un coup au moral. La dépression saisonnière est très connue des personnes météo-sensibles : en hiver, n’oubliez pas de sortir au maximum ! Profitez d’une activité physique en extérieur, respirez, oxygénez-vous. N’ayez pas peur du froid : couvrez-vous bien, l’air pur et glacial des montagnes est notamment connu pour ses bienfaits sur le système respiratoire.

Profitons des saisons !

Si les saisons sont bénéfiques pour le corps comme pour l’esprit, il est important de savoir profiter des saisons. Elles nous font sentir bien vivants, nous rappellent notre nature et notre rythme.

Ouvrez-vous aux saisons ! C’est au jardin que vous pourrez en profiter au maximum. Prenez le temps d’observer, de voir, de ressentir chacun des signes des saisons envoyés par la nature : les bourgeons du printemps, les feuilles d’automne qui tombent, les premiers flocons dans le potager… Et quel bonheur de connaître son jardin saison après saison, comme s’il renaissait à chaque fois !

Vivez votre jardin, saison après saison.

< Retour aux articles la santé au jardin